Cliquez sur la photo pour faire apparaître le contenu du site.

Un poème entre février et mars

L'auteur, Louis-Honoré Fréchette

Février

 

Aux pans du ciel l’hiver drape un nouveau décor ;

Au firmament l’azur de tons roses s’allume ;

Sur nos trottoirs un vent plus doux enfle la plume

Des petits moineaux gris qu’on y retrouve encore

Maint coup sec retentit dans la forêt qui dort ;

Et, dans les ravins creux qui s’emplissent de brume,

Aux franges du brouillard malsain qui nous enrhume

L’Orient plus vermeil met une épingle d’or.

Folâtre, et secouant sa clochette argentine,

Le bruyant Carnaval fait sonner sa bottine

Sur le plancher rustique ou le tapis soyeux ;

Le spleen chassé s’en va chercher d’autres victimes ;

La gaîté vient s’assoir à nos cercles intimes…

C’est le mois le plus court : passons-le plus joyeux !

 

Les Oiseaux de neige – Louis-Honoré Fréchette (1878)