Cliquez sur la photo pour faire apparaître le contenu du site.

Henri Blanc à Vinezac

Henri Blanc pendant le spectacleInvité par le CCAS de la commune, Henri Blanc a rempli la salle du château Julien l'après-midi du mardi 7 mars.

Les assistants ont fait, eux, le plein de bonne humeur en l’entendant raconter les anecdotes, vraies ou inventées, de son enfance ou de sa jeunesse, entre le Vaucluse, sa région d’origine, et Beaulieu, où l’amour pour une Ardéchoise l’a attiré, avant de devenir restaurateur à Beaumont.

Il a ainsi évoqué avec beaucoup d’humour, l’origine de l’expression « le lard de Beaumont », autrement dit, le laurier sauce, l’éveil sexuel des clergeons de Carpentras grâce à la communion du dimanche où les paroissiennes, agenouillées à la sainte table,  présentaient innocemment leurs décolletés estivaux aux coups d’œil plongeants des enfants de chœur. N’oublions pas le portrait du maréchal ferrant de Beaulieu, tout un caractère, et les amours compliquées de Mauricette et Paul !

L’auditoire, nombreux, a apprécié les histoires, mélange de nostalgie heureuse et vivante, d’humour et d’humanisme, avec même de temps en temps, un trait de poésie.

En fin de séance, Henri Blanc a dédicacé ses livres de recettes et de contes. Un joyeux goûter, offert par le CCAS de Vinezac, a clos l’après-midi dans la bonne humeur partagée.