Cliquez sur la photo pour faire apparaître le contenu du site.

Gestion des déchets : pourquoi pas un composteur collectif ?

Affiche SIDOMSA
En cette période où l'on parle beaucoup de traitement et de diminution des déchets, le SIDOMSA propose aux habitants de quartiers ou de villages de venir installer gratuitement un composteur collectif pour les déchets ménagers biodégradables : rappelons que le terme biodégradable s'applique à un produit -- de la matière organique -- susceptible de se décomposer,  sous l'action de micro organismes (champignons, bactéries...) sans effet néfaste sur l'environnement. Pour qu'un produit mérite le qualificatif de biodégradable, on considère qu'il faut que sa dégradation se produise dans une durée courte. Une feuille morte est ainsi biodégradable car elle se décompose en quelques semaines. Une bouteille en plastique est considérée comme non biodégradable car il lui faut plus de 400 ans pour se décomposer.

Certains villages ont déjà bénéficié de l'offre du SIDOMSA, comme Chauzon. A Vinezac, certains habitants du bourg ont déjà manifesté le désir de voir installé un composteur collectif.

En effet, lorsqu'on a un terrain autour de la maison, installer un composteur ne pose pas de problème. En revanche, les habitants de maisons sans terrain, comme la plupart des maisons du bourg, ou dans certains quartiers de Vinezac, n'ont pas cette possibilité-là. Il serait donc utile d'installer le composteur collectif proposé par le SIDOMSA : il a une contenance d'un m3, est en pin douglas avec convercle à charnières et une trappe devant permettant de récupérer le compost pour l'utiliser ensuite pour fertiliser les plantations.

Son utlisation est simple : on y met tout ce qui correspond à la définition de bio dégradable ci-dessus : épluchures de légumes, restes de nourriture, croûtes de fromage, marc de café, papier non imprimé... Tout ce qui est contenant plastique non biodégradable (pot de yaourt, barquette aimentaire...) va à la poubelle des ordures ménagères ou aux recyclables.

Un bio seau permettant de collecter les déchets biodégradables le long du jour est offert à chaque foyer : le contenu du bio seau est ensuite jeté dans le composteur collectif.

De temps en temps, il faut remuer à la fourche le contenu du composteur et ajouter de la paille ou des résidus de tonte ou des broyâts de bois. 

La seule condition demandée par le SIDOMSA pour l'installation du composteur est la désignation d'un référent. Son rôle : veiller à la bonne utilisation du composteur. Ce référent ne peut être un employé municipal, bien que le composteur lui-même doive être installé dans un lieu public. Une séance d'explications est prévue pendant l'installation du composteur à l'intention des utilisateurs et du référent.

Nous sommes donc à la recherche d'un référent ou d'une organisation collective de référents volontaires, seul moyen d'installer un composteur au village.

Si l'affaire vous intéresse, et que vous pensez que tous les petits gestes comptent pour notre planète, contactez la mairie par le lien de contact du site municipale ou par le moyen que vous préférerez.