Cliquez sur la photo pour faire apparaître le contenu du site.

Emploi du feu

La Préfecture de l'Ardèche nous fait savoir que l'arrêté interdisant l'usage du feu pendant la période d'urgence sanitaire est abrogé.

Les conditions d'emploi du feu restent strictement encadrées par l'arrêté préfectoral n° 2013-073-0002 modifié du 14 mars 2013. Seuls les agriculteurs et les forestiers sont autorisés à incinérer les végétaux et leurs rémanents générés dans le cadre de leurs activités professionnelles. Ces opérations, lorsqu'elles sont situées à moins de 200m des bois, forêts, landes, maquis et plantations forestières sont soumises à déclaration préalable en mairie et ne sont possibles qu'en dehors de la période estivale (1er juillet au 30 septembre). 

Dans toutes les autres situations, le brûlage des particuliers, les entreprises ou les collectivités de tous les déchets y compris les déchets de végétaux issus de travaux de jardinage ou d'entretien d'espaces verts reste INTERDIT sur tout le département comme sur l'ensemble du territoire national. En plus du risque de départ de feu qu'ils occasionneraient, de tels brûlages seraient responsables de l'émission de divers polluants, dont des particules fines et autres composés cancérigènes, entraînant un risque accru pour la santé. 

Les déchets verts peuvent être broyés et/ou utilisés sur place pour du compostage ou du paillage. Ils peuvent également être évacués en déchetterie pour ensuite être utilisés dans les filières de valorisation des déchets et permettre notamment de composter les boues de station d'épuration ou les déchets fermentescibles issus des ordures ménagères. Ils sont ainsi indispensables à la valorisation écologique de déchets que nous produisons.